Suède : la directrice d'un centre d’accueil aurait obligé des réfugiés à lui faire l'amour

Source : Eskilstuna Kuriren
Source : Eskilstuna Kuriren

Une enquête a été ouverte en Suède à l'encontre de la directrice d'un centre d'accueil pour demandeurs d'asile. La femme aurait forcé deux réfugiés mineurs à avoir des rapports sexuels avec elle en les menaçant des les renvoyer dans leurs pays.

«Nous devions répondre à ses exigences sinon elle nous renvoyait en Afghanistan», confient les deux adolescents, âgés de moins de 18 ans, au journal suédois Eskilstuna Kuriren. Les deux mineurs, tous les deux d'origine afghane, affirment avoir été obligés de coucher avec la directrice d'un centre d'accueil pour demandeurs d'asile situé dans la région de Sörmland, au sud de Stockholm. La directrice de l'établissement, elle, nie en bloc. 

Les deux demandeurs d'asile se sont d'abord plaints auprès des services sociaux, puis des forces de police suédoise, mais personne ne voulait les croire. Les deux mineurs se sont alors adressés aux médias locaux, conseillés par un membre de la famille qui vit en Suède. «La directrice a abusé de notre faiblesse et nous n'avions nulle part où aller pour demander de l'aide», ont-ils expliqué.

Le journal suédois Eskilstuna Kuriren s'est alors emparé de l'affaire, et s'est procuré les images... des ébats entre la directrice et ces mineurs. En effet, celle-ci aurait imposé aux jeunes afghans de filmer certaines de leurs relations sexuelles. Et, selon le journal suédois, tous les protagonistes de l'affaire sont facilement reconnaissables sur les images.

Source : Eskilstuna Kuriren
Source : Eskilstuna Kuriren
Source : Eskilstuna Kuriren
Source : Eskilstuna Kuriren

Entretemps, les deux Afghans, arrivés en Suède en novembre 2015, ont été transférés dans un autre centre pour demandeurs d'asile. Une enquête a été ouverte.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales