«Mort aux traîtres, liberté pour le Royaume-Uni», lance le meurtrier présumé de Jo Cox au tribunal

- Avec AFP

«Mort aux traîtres, liberté pour le Royaume-Uni», lance le meurtrier présumé de Jo Cox au tribunal© Dylan Martinez Source: Reuters
La députée Jo Cox a trouvé la mort quelques jours avant le référendum sur le Brexit

Le meurtrier présumé de la députée britannique pro-UE Jo Cox, a scandé «Mort aux traîtres, liberté pour le Royaume-Uni», samedi alors qu'il était invité à décliner son identité lors de sa première comparution devant le tribunal de Westminster.

Thomas Mair, 52 ans, a été inculpé d'homicide volontaire sur la députée travailliste de 41 ans, tuée jeudi dans sa circonscription de Birstall, dans le nord de l'Angleterre, à une semaine du référendum britannique sur la sortie ou non de l'Union européenne.

Aller plus loin : D'Anna Lindh à Jo Cox, deux destins tragiques d'européistes à la veille de référendums

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»