«Mort aux traîtres, liberté pour le Royaume-Uni», lance le meurtrier présumé de Jo Cox au tribunal

- Avec AFP

La députée Jo Cox a trouvé la mort quelques jours avant le référendum sur le Brexit© Dylan Martinez Source: Reuters
La députée Jo Cox a trouvé la mort quelques jours avant le référendum sur le Brexit

Le meurtrier présumé de la députée britannique pro-UE Jo Cox, a scandé «Mort aux traîtres, liberté pour le Royaume-Uni», samedi alors qu'il était invité à décliner son identité lors de sa première comparution devant le tribunal de Westminster.

Thomas Mair, 52 ans, a été inculpé d'homicide volontaire sur la députée travailliste de 41 ans, tuée jeudi dans sa circonscription de Birstall, dans le nord de l'Angleterre, à une semaine du référendum britannique sur la sortie ou non de l'Union européenne.

Aller plus loin : D'Anna Lindh à Jo Cox, deux destins tragiques d'européistes à la veille de référendums

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales