Un haut gradé américain demande l’autorisation d’abattre des avions russes au-dessus de la Syrie

Source: Sputnik

Le haut commandement de l’aviation américaine se déclare prêt à instituer une zone d’exclusion aérienne en Syrie mais il a besoin de la permission de détruire tous les avions qui la violeraient, y compris les appareils russes et syriens.

«Comme les terroristes de Daesh ne possèdent pas d’avions, je dois avoir la permission d’abattre des avions russes et syriens», a déclaré le général américain David Golfield lors de la réunion consacrant sa nomination provisoire au poste du commandant général des forces aériennes militaires.

Ce printemps, David Golfield avait proposé d’introduire des zones d’exclusion aérienne en Syrie pour supprimer la possibilité de frapper les populations civiles ou les groupes de l’opposition modérée. Paradoxalement, le porte-parole de la Maison Blanche, George Ernest, avait souligné que l’introduction de telles zones était dénuée de sens car Daesh ne frappait pas depuis l’air. La position américaine semble avoir évolué depuis.

En 2014, les Etats-Unis ont formé une coalition arabo-occidentale en Irak et en Syrie pour disposer de la possibilité d’intervenir militairement contre les combattants de Daesh et d’autres groupes terroristes. Dès que le cessez-le-feu en Syrie est entrée en vigueur en février 2016, les Américains ont dit apporter un soutien à l’opposition syrienne modérée. La Russie, de son côté, estime que sous le masque de l’opposition modérée se cachent les terroristes du Front Al-Nosra.

Lire aussi : Nouveau bombardement à Alep : le Front Al-Nosra cible un marché, les victimes se multiplient 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales