Le Premier ministre serbe annule sa visite à Bruxelles

Premier ministre serbe, Aleksandar Vucic © Dado Ruvic Source: Reuters
Premier ministre serbe, Aleksandar Vucic

«Nous n'accepteront pas les doubles standards», avertit le ministre des Affaires étrangères serbe après des rumeurs selon lesquelles les mouvements de contestation en Serbie seraient alimentés par les Etats-Unis et l'Union Européenne.

Le 21 Juin, le Premier ministre serbe, Aleskandar Vucic, devait se rendre à Bruxelles, afin d'y rencontrer, deux jours plus tard, des responsables américains pour l'inauguration de la ligne Belgrade-New York, opérée par Air Serbia. Les deux événements auraient été annulés.

Le boycott par le chef du gouvernement serbe de ses rencontres avec des représentants de l’Union européenne et des Etats-Unis «est un message clair sur le fait que [la Serbie] n’acceptera pas les doubles standards», a déclaré le ministre serbe des Affaires étrangères, Ivica Dacic. Il a ajouté que le gouvernement serbe attendait que les Etats-Unis et l’Allemagne coopèrent «en faveur de la voie européenne, et non pour déstabiliser la Serbie».  

Selon le quotidien Politika, citant «un source bien informée proche du Premier ministre», celui-ci aurait annulé ses rencontres après l'apparition dans la presse serbe de rumeurs faisant état d'une possible intrusion des Etats-Unis et de l'Union européenne dans les affaires intérieures du pays, notamment à travers un soutien à un certain nombre d'opposants politiques. 

La Serbie, qui a refusé de se joindre aux sanctions de l'Union européennes contre la Russie dans le cadre de la crise ukrainienne, reste le seul allié de Moscou dans les Balkans.

Lire aussi : Les Serbes érigent une statue de cire de Vladimir Poutine pour son soutien à la Serbie (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales