L'ex-femme du tueur d'Orlando témoigne et décrit un homme violent et bipolaire

Sitora Yusufi est l'ancienne compagne d'Omar Mateen, le tireur de la fusillade dans un club gay à Orlando qui a coûté la vie à 50 personnes ce dimanche 12 juin. Séparée de lui depuis 2011, elle décrit un individu violent, instable et homophobe.

Après la tuerie d'Orlando, l'ancienne femme d'Omar Mateen a pris la parole. Interrogée par les médias américains devant sa maison du Colorado, elle a décrit la personnalité du tueur.

Ils se sont connu sur un site de rencontre en ligne en 2009, elle a alors déménagé aussitôt en Floride pour le rejoindre et l'épouser. Leur mariage a duré 4 mois.
«Au début, il avait l'air normal, il était affectueux, drôle, aimait prendre du plaisir dans la vie, mais j'ai commencé à comprendre qu'il était instable au bout de quelques mois», a déclaré Sitora Yusufi. «J'ai compris qu'il était bipolaire, qu'il se mettait en colère sans raison. J'ai alors commencé à me soucier de ma sécurité».

Au bout de quelques mois, Omar Mateen a commencé à être violent avec sa femme, abusant d'elle : «Il a commencé à me maltraiter et m'empêchait de parler à ma famille. J'étais comme pris en otage. Il se disputait souvent avec sa propre famille, mais comme il n'avait que moi dans sa vie, je servais de défouloir». 

Au Washington Post, Sitora Yusufi a précisé qu'Omar Mateen pouvait la battre à la moindre occasion, sur une moindre dispute à propos des tâches ménagères : «par exemple si je n'avais pas fini de laver le linge».

Enfin, elle décrit un homme religieux, qui ne masquait pas sa haine contre les homosexuels : «dans ses moments de colère, il s'en prenait verbalement aux gays. Pour lui, cela était intolérable, parce que sa culture musulmane condamnait cela. Et je sais qu'il voulait absolument atteindre ce qu'il considérait comme une absolue rigueur religieuse et morale».

Pour autant, son ex-femme refuse de le décrire comme un musulman radical, mais plutôt comme un homme «profondément instable, malade mental et de toute évidence perturbé et traumatisé».

Sitora Yusufi, originaire d’Ouzbékistan et arrivée aux Etats-Unis avec sa famille quand elle était enfant, a demandé le divorce en 2011 sur les conseils insistants de ses parents. Elle dit avoir totalement coupé les ponts depuis.

Elle a précisé que le FBI l'avait interviewée dimanche 12 juin, sans fournir plus de détails.

La fusillade a coûté la vie à 50 personnes et blessées 53 autres. Omar Mateen a ouvert le feu dans «The Pulse» une boîte de nuit gay d'Orlando. Il a été abattu lors de l'intervention des forces de l'ordre. C'est la fusillade la plus mortelle de l'Histoire des Etats-Unis. Né à New York dans une famille originaire d'Afghanistan, Matten aurait fait allégeance à l'Etat islamique avant son acte. Il aurait été repéré il y a plusieurs mois par le FBI, sans que cela donne lieu à une arrestation.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales