Pakistan : en plein débat télévisé, un élu menace une activiste de viol et tente de la taper (VIDEO)

© Capture d'écran YouTube JIBRAN SATTI CHANNEL

Une joute verbale concernant les crimes dits d'honneur au Pakistan a tourné au vinaigre à la télévision pakistanaise, le sénateur du parti islamique pakistanais ayant décidé de s'en prendre physiquement à la jeune femme qui n'était pas de son avis.

Lors d'un débat télévisé vendredi 10 Juin, le sénateur pakistanais Hafiz Hamdullah a agressé verbalement Marvi Sirmed, une analyste et militante des droits de l'homme, allant jusqu'à la menacer de viol et tentant de la frapper.

Hafiz Hamdullah, représentant du parti politique islamiste Jamaat-e-Islami, n'en n'est pas à sa première attaque en direct à la television face à des opposants politiques. 

Après l'émission, la jeune femme a relaté sa mésaventure sur Facebook, déclenchant un tollé et conduisant à un rapport de police et à des appels pour que le sénateur Hamdullah soit poursuivi. 

«Il m'a traitée de prostituée et a menacé de me déculotter ainsi que ma mère. J'ai retourné le compliment sur sa famille, il a alors essayé de me frapper» raconte-t-elle. 

L'incident a eu lieu lors d'une émission consacrée au débat au Pakistan à propos des «crimes d'honneur » (la mise à mort d'un parent, le plus souvent une fille ou une femme, perçue comme ayant apporté le déshonneur sur la famille) et le silence sur la question du Conseil de l'idéologie islamique. 

Début juin, au Pakistan, une adolescente avait été brûlée vive par sa mère au nom de l'honneur, car elle avait décidé d'épouser l'homme de son choix. Chaque année, plus de 1 000 femmes sont assassinées au nom de l'honneur dans ce pays. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales