56% des britanniques estiment que l'Islam n'est pas compatible avec leurs valeurs

Source: Reuters

Plus de la moitié des 2 012 britanniques sondés par une association communautaire musulmane jugent que l'Islam n'est pas compatible avec les valeurs britanniques.

Révélées lors d'une conférence intitulée «Le califat au XXIe siècle», ces données ont été recueillies pour la communauté musulmane Ahmadiyya auprès de gens âgés de plus de 18 ans. La communauté qui a commandé l'étude se dit vouée à la création d'un califat au Royaume-Uni, mais d'un califat «pacifique». 

L'objectif : déterminer combien de britanniques jugent compatible la religion musulmane avec les valeurs britanniques, à partir des données obtenues auprès d'un échantillon représentatif de la population.

Le sondage a également mis en lumière d'autres sentiments : un répondant sur trois pense, par exemple, que l'Islam promeut la violence en Grande-Bretagne et 72 ​​pour cent d'entre eux ont l'impression que l'Islam est perçu négativement au Royaume-Uni.

Par ailleurs, 32 pour cent croient malgré tout que l'Islam promeut la paix en Grande-Bretagne, mais 56 pour cent pensent que la foi musulmane est incompatible avec les valeurs du pays. 

Afin d'améliorer cette perception négative, l'association qui a commandé cette étude a un plan : «La tâche du califat d'Ahmadiyya consiste à poursuivre les objectifs pacifiques prévus par le fondateur de la Communauté Ahmadiyya, ce qui revient essentiellement à adorer Dieu et à servir l'humanité», a expliqué Farooq Aftab, porte-parole de la communauté.

Il explique aussi que sa communauté est «très préoccupée par l'extrémisme et se bat pour faire face à la question à travers une série d'initiatives telles que l'éducation, les loisirs et les sports pour briser les barrières et donner aux membres les vrais enseignements de l'Islam».

«Nous avons martelé à un certain nombre de reprises que dans les mosquées, les imams et les dirigeants devaient utiliser des sermons pour condamner Daesh et préciser que se joindre à eux était un choix tout à fait mauvais et contraire à l'Islam», a-t-il poursuivi.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales