Le chef de Daesh, al-Baghdadi, aurait été blessé dans une frappe aérienne

 Abou Bakr al-Baghdadi Source: Reuters
Abou Bakr al-Baghdadi

Le chef de l’Etat islamique Abou Bakr al-Baghdadi et plusieurs commandants terroristes ont été blessés dans une frappe aérienne à la frontière irako-syrienne, selon des médias arabes. La coalition n’a, toutefois, pas confirmé ces informations.

La chaîne de télévision irakienne Al Sumaria, se référant à une source non précisée, a annoncé que des avions de la coalition internationale avaient bombardé une position de Daesh que les terroristes utilisent comme quartier général à la frontière entre l’Irak et la Syrie. «Des informations reçues témoignent que le chef de Daesh Abou Bakr al-Baghdadi et des commandants réunis dans leur quartier général ont été blessés», a fait savoir la source.

Mais l’agence Reuters rapporte, elle, que la coalition ne peut pas confirmer ces informations. Par exemple, le colonel Chris Garver, représentant des forces américaines, a déclaré qu’il était au courant d’informations selon lesquelles le chef de Daesh serait blessé, mais ne pouvait les confirmer.

Ce n’est pas la première fois que des informations sur des blessures ou la mort d’al-Baghdadi apparaissent dans les médias. En mars 2015 il avait été rapporté qu’il était grièvement blessé et finalement décédé dans un hôpital de Raqqa, la capitale de l’Etat islamique. Ces rumeurs n’ont pas été confirmées et quelques mois plus tard, on a appris qu’il s’était rendu en Libye.

Lire aussi : Le chef de Daesh Abou Bakr al-Baghdadi aurait été blessé lors du bombardement d’un convoi en Irak

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales