Nus et effrayés : des nudistes allemands protestent contre l’installation d’un camp de réfugiés

Nus et effrayés : des nudistes allemands protestent contre l’installation d’un camp de réfugiés © Max Rossi Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Les réfugiés ne sont pas compatibles avec les personnes nues, estime un camp de nudistes allemands. Ses gérants protestent contre le projet de construction d’un centre d’accueil à proximité par peur des agressions sexuelles.

Les membres de l’organisation nudiste Familiensport-und FKK-Bund Waldteichfreunde Moritzburg préfèrent passer leurs vacances en tenue d'Adam et d'Eve. Ils craignent que leur mode de vie soit mis en danger, si un centre d’accueil pour réfugiés dont la construction est prévue, était ouvert près de leur camp de vacances situé à Moritzburg à quelques kilomètres de Dresde (Saxe). Les naturistes ont lancé une protestation contre ce projet qui coûterait 1,5 million d’euros, selon le journal Jung Freiheit.

Selon Petra Hoffman, la trésorière de l’association, les membres de la communauté se sentent très vulnérables en raison des nombreuses attaques sexuelles perpétrées par les réfugiés et des migrants en Allemagne.

Petra Hoffman donne sa vérité nue : « Le groupe se trouve dans la région depuis plus d’un siècle et c’est pourquoi il a son mot à dire sur la question.»

«Depuis 1905, plus de nos 400 membres préservent un mode de vie traditionnel, la culture de la nudité. Je ne sais pas si c’est sage d’établir ici un foyer pour demandeurs d'asile», a-t-elle dit.

Un autre membre du groupe a aussi exprimé ses craintes pour la sécurité : «S’il y a un camp pour des « jeunes hommes », comme ils disent, je ne resterai pas seul dans ma caravane la nuit.»

Le gouvernement régional a répondu qu’il examinait les inquiétudes des nudistes, mais a souligné que le foyer ne devrait pas être utilisé en été, la saison où il est le plus probable de voir les nudistes.

«Ce nouveau foyer est construit seulement à titre de réserve et ne doit pas être utilisé lors des mois d’été chauds», a commenté Kerstin Thoens, porte-parole de la délégation locale à Meissen (porche de Moritzburg) du gouvernement régional.

Selon elle, le gouvernement établira une grande paroi entre le foyer de réfugiés et le camp de nudistes et les migrants devront s’adapter à la culture locale. Kerstin Thoens a aussi indiqué que les autorités locales travailleraient avec de jeunes réfugiés pour les éduquer quant à la culture nudiste. «Avec le respect et la tolérance il y a certainement un moyen pour la coexistence pacifique».

L’inquiétude des nudistes allemands repose sur les faits divers révélés au cours de derniers mois : de nombreuses attaques sexuelles perpétrées par des réfugiés et des migrants ont été enregistrées en Allemagne.

 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix