Après le vote du Sénat français sur la levée partielle des sanctions anti-russes, Kiev fait la tête

© capture d'écran twitter

Après le vote du Sénat pour une levée des sanctions européennes contre les parlementaires russes, la vice-présidente de la Rada ukrainienne a accusé sur sa page Facebook, la France d'être «trop attachée à son petit confort pour aider à l’Ukraine».

Les Français veulent «un croissant le matin avec leur café, par contre, ils ne veulent pas sacrifier leur confort pour le bien-être de pays lointains et obscurs tels que l’Ukraine», a affirmé la vice-présidente du parlement ukrainien Irina Gerachtchenko sur sa page Facebook

«Le Sénat français est encore plus pro-kremlin que leur assemblée nationale», a-t-elle ajouté.

Irina Gerachtchenko a ajouté que la résolution votée au Sénat français serait «un test qui va mettre l'unité européenne à l'épreuve».

Mercredi, le Sénat a adopté par 302 voix contre 16 une résolution demandant la levée des sanctions européennes contre des députés russes.

Le document stipule un assouplissement des sanctions économiques sous-conditions de l'application des accords de Minsk, ainsi que la fin «sans délai» des restrictions personnelles contre les parlementaires russes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales