La maire de Baltimore demande au ministère de la justice d’évaluer la police de sa ville

Des manifestants près de la mairie de Baltimore© ERIC THAYER Source: Reuters
Des manifestants près de la mairie de Baltimore

La maire de Baltimore a demandé au ministère de la Justice américain de mener une enquête indépendante sur la police de la ville après la mort de Freddie Gray alors qu’il se trouvait sous sa garde, point de départ des émeutes qui ont ravagé la ville.

La maire Stephanie Rawlings-Blake a également annoncé que les membres de la police de Baltimore seraient équipés de caméras personnelles filmant tous leurs faits et gestes d’ici la fin d’année.

La police de Baltimore fait l’objet de vives critiques après qu’un jeune noire de 25 ans, Freddie Gray, a péri en raison des blessures qui lui ont été infligées après son interpellation, lors d’un déplacement dans un véhicule des forces de l’ordre, alors qu’il était sous la protection de la police.

Le FBI et le ministère de la Justice mènent une enquête sur la mort de Freddie Gray dont les conclusions sont attendues dans les semaines à venir.

Six policiers sont visés par divers chefs d’inculpation en relation avec la mort de Freddie Gray.


«Je pense que nous avons besoin de l’assistance du ministère de la Justice et d’une enquête sur les violations des droits de l’homme pour renforcer l’institution qui est faible dans notre ville», a déclaré Stephanie Rawlings-Blake lors d’une conférence de presse.

Selon Marilyn Mosby, procureur du Maryland, l’arrestation était illégale et c’est à elle que les six policiers doivent aujourd’hui d’être accusés dans cette affaire. Avant l’annonce de ces inculpations, Baltimore a été secouée par des manifestations qui ont éclaté après la mort de Freddie Gray et qui ont dégénéré en émeutes. Pour ramener le calme, les autorités ont dû décréter un couvre-feu plusieurs jours d’affilée et déployer la garde nationale dans les rues de la ville. A Baltimore, le calme n’est revenu qu’après la décision de Marilyn Mosby de poursuivre les policiers.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales