La triple parenthèse, dernière trouvaille des suprémacistes blancs pour harceler les juifs

Des responsables de la lutte contre l'antisémitisme viennent d'ajouter le symbole (((echo))) à sa liste de symboles prohibés après avoir constaté son utilisation à l'encontre, spécifiquement, de juifs.

L'utilisation du symbole, entre autres par des suprémacistes blancs pour accabler les juifs, serait l'équivalent d'une attaque verbale, selon le directeur de l'Anti-Defamation League (ADL). Ce nouvel ajout à la liste noire de l'ADL survient quelques jours après une action similaire de Google, qui a retiré une extension antisémite de Chrome.

L'extension «Détecteur de coïncidences» permettait d'ajouter automatiquement des parenthèses triples autour des noms de juifs connus, dont Michael Bloomberg par exemple, ou le journaliste du New York Times Jonathan Weisman. La Ligue a immédiatement annoncé l'ajout de (((echo))) à sa liste noire sur Twitter.

Jonathan Greenblatt de l'ADL a jouté que le symbole se trouvait maintenant en compagnie de la swatiska.

«Le symbole (((echo))) est l'équivalent de couvrir un édifice de graffitis antisémites. [...] Notre organisation prend ces manifestations de haine au sérieux et c'est pourquoi nous ajoutons ce symbole à notre liste et continuons d'enquêter sur ce phénomène en profondeur avec nos partenaires de l'industrie technologique», a expliqué Jonathan Greenblatt.

ALT-Right

La réunion sur la toile de vieux suprémacistes traditionnels et d'antisémites férus de nouvelles technologies sur des sites webs comme 4chan et Reddit a donné naissance à un mouvement nommé «alt-right». Le symbole de l'écho n'est que la dernière trouvaille de ce groupuscule pour tenter une percée publique.

Jonathan Wiseman a lié Donald Trump à cette manifestation d'antisémitisme, ce symbole ayant été utilisé dans un tweet l'interpellant depuis le compte @CyberTrump.

Mais le dénigrement des juifs va plus loin que les partisans de Donald Trump, d'après Weisman: une enquête de Mic révèle à quel point l'utilisation du symbole est répandue. Selon Cooper Fleishman et Anthony Smith du Mic, l'inspiration pour le symbole provient du blog d'extrême-droite The Right Stuff : «Dans sa propagande, vous lirez souvent comment les noms juifs font de l'écho et résonnent dans l'histoire.»

Ni le premier, ni le dernier

(((echo))) n'est que le plus récent symbole d'une série de signes utilisés dans les communications sur internet. Les néo-nazis utilisent souvent «88» (HH, ou «Heil Hitler»), ainsi que le nombre «14», nombre de mots dans le slogan suprématiste blanc: «We must secure the existence of our people and a future for white children» (Nous devons protéger l'existence de notre peuple et assurer l'avenir des enfants blancs).

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales