Moscou déplore que le nouveau Livre blanc de Berlin qualifie la Russie de «défi» à sa sécurité

L’information fuitée concernant la nouvelle doctrine militaire de Berlin visant à classer la Russie comme un rival, provoque regrets et inquiétudes en Russie, a fait savoir lundi le secrétaire de presse du Kremlin Dmitri Peskov.

«Des regrets puisque si c’est vrai, alors il s’agit de l’incompréhension de l’essentiel de la position russe qui est bien connue, qui est constante et non orientée sur la confrontation mais sur la création d’une ambiance de coopération sur le continent européen», a commenté Dmitri Peskov après la publication du journal allemand Die Welt, selon laquelle le ministère de la Défense allemand aurait inscrit la Russie parmi les dix principales menaces de l’Allemagne, au même titre que les risques terroriste, migratoire et climatique.

Quant aux inquiétudes, elle sont motivées par le fait qu’une telle position fondée sur l’incompréhension ou sur de fausses informations est capable d’entrainer des tensions «qui ne favorisent pas du tout les relations de confiance mutuelle et de coopération», a-t-il ajouté.

Plus tôt, le membre du Comité des Affaires étrangères du Conseil de la Fédération de Russie Igor Morozov a noté que le Livre blanc allemand révélé par les médias ne représentait que des réflexions sur la politique extérieure, mais n’est pas un document officiel. Le député a appelé à ne prêter attention qu’aux mesures réelles entreprises par Berlin.

 

La guerre hybride expliquée

Le vice-président du Comité de la Douma pour la Défense, Franz Klintsevitch a à son tour promis que la Russie réagirait à la décision des autorités allemandes, ajoutant qu’en réalité, Berlin se conduit depuis longtemps avec Moscou comme avec un adversaire.

La veille, le gouvernement allemand a indiqué qu’il s’apprêtait, pour la première fois depuis 2006, à rééditer son Livre blanc sur la sécurité nationale. Rédigé par le ministère de la Défense, le document de 80 pages a connu d’importantes modifications par rapport au Livre blanc précédent. Moscou sera dorénavant déclassé du statut de partenaire et traité d'«adversaire», lit-on dans Die Welt. Le Livre blanc devrait être soumis à l'approbation du gouvernement avant les vacances d'été.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales