Jordanie : cinq membres des services de renseignement tués dans «une attaque terroriste»

Ce n'est pas la première fois que le royaume est attaqué. Sa participation à la coalition internationale menée par les Etats-Unis en fait une cible © Capture d'écran du compte Twitter : @NewsweekME
Ce n'est pas la première fois que le royaume est attaqué. Sa participation à la coalition internationale menée par les Etats-Unis en fait une cible

Cinq individus travaillant pour les services de renseignement jordaniens ont été tués alors qu'ils se trouvaient dans le poste de sécurité d'un camp de réfugiés palestiniens à proximité d'Amman, la capitale.

C'est «une attaque terroriste». Voici ce que les médias jordaniens relataient lundi matin au moment où l'on apprenait la mort de cinq membres des services de renseignement du pays. Ces derniers se trouvaient dans le camp de réfugiés palestinien de Baqa'a lors de l'attaque. Au moins trois des victimes étaient des agents de terrain. 

«Le bureau des services de renseignements dans le camp de Baqa'a a été la cible d'une attaque ignoble aujourd'hui peu avant 7h00 (4h00 GMT), faisant cinq morts parmi ses membres», a annoncé le porte-parole du gouvernement Mohamed Momani.

Selon Mohamed Momani, les services de sécurité étaient «en train d'enquêter sur les circonstances de l'attaque terroriste et traquer les coupables».

Le porte-parole a précisé qu'un gardien, un employé et trois sous-officiers avaient été tués dans l'attaque qui coïncide avec le premier jour du mois saint de ramadan

La Jordanie participe depuis 2014 à la coalition internationale contre l'Etat islamique en Irak et en Syrie, emmenée par les Etats-Unis.

En mars, Amman avait annoncé avoir déjoué des attaques du groupe Etat islamique après un vaste coup de filet qui s'est soldé par la mort de sept jihadistes, soulevant des inquiétudes quant à la menace terroriste dans le royaume frontalier de la Syrie.

Le camp de Baqa'a est le plus vaste à héberger des réfugiés palestiniens en Jordanie. Selon les estimations, le pays en accueille actuellement trois millions répartis dans une dizaine de camps.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales