Droits de l’homme : les Nations unies accusent Kiev de torturer des prisonniers

Droits de l’homme : les Nations unies accusent Kiev de torturer des prisonniers  Source: Sputnik
Suivez RT France surTelegram

A la veille de la publication du rapport préparé par les Nations unies, le secrétaire général adjoint de l’ONU a révélé qu’ils existaient des preuves que Kiev violait systématiquement les droits de l’homme en usant de torture.

Le service de la sécurité de l’Ukraine (SBU) arrête et torture régulièrement des insurgés du Donbass, a déclaré Ivan Simonovic, secrétaire général adjoint des Nations unies aux droits de l'homme, dans une interview accordée au quotidien britannique The Times, précisant que les auteurs du rapport préparé par les spécialistes des Nations unies possédaient des informations sur des «centaines de cas d'arrestations illégales et de mauvais traitements des détenus».

Le représentant de l’ONU a évoqué plusieurs histoires décrites dans le rapport quant à la torture des détenus par le SBU. Un de ses agent aurait, par exemple, torturé un détenu avec un pistolet paralysant, menaçant de le tuer, avant que celui n’avoue devant une caméra être un insurgé. En outre, le secrétaire adjoint a déclaré que Kiev aurait créé cinq prisons gouvernementales secrètes. 

Il avait annoncé avant ces déclarations que la mission de surveillance de l’ONU des droits de l’homme en Ukraine présenterait son 14e rapport. Fin mai, l’ONU a envoyé un comité pour la prévention de la torture en Ukraine afin de procéder à une mission de contrôle du respect des droits de l’homme. La mission avait dû s’achever avant la date prévue, le SBU n’ayant pas donné accès aux responsables à plusieurs sites où pourraient être détenus illégalement des individus.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix