Fuites en cascade des sujets du baccalauréat en Algérie sur internet

Des sujets ont fuités sur internet© Capture d'écran Facebook
Des sujets ont fuités sur internet

Le sujet de physique pour la filière «sciences expérimentale» a été diffusé sur internet, il était possible pour les lycéens algériens de consulter les questions en avant-première en se rendant sur Facebook.

Ce ne sont pas les premiers sujets qui ont fait leur apparition en avance sur internet. Ceux de l'épreuve de français ont fuité lundi vers midi, alors que l'épreuve était prévue à 15h. Concernant l'histoire-géographie, les questions ont été largement partagées sur les réseaux sociaux la veille de l'examen.

Les autorités avaient pourtant déployé les grands moyens pour limiter les fraudes, avec notamment une collaboration avec les opérateurs de téléphonie mobile pour limiter, voire couper la connexion 3G dans les zones des centres d'examens afin d'empêcher certains de demander de l'aide sur internet.

Le ministère de l'Education a indiqué qu'une enquête serait ouverte afin d' «identifier et poursuivre les personnes impliquées» dans ces affaires. A ce jour, une cinquantaine de profils Facebook seraient déjà dans le collimateur de la police.

Néanmoins, l'Education nationale ne semble pas enclin à satisfaire la requête de certains lycéens, souhaitant annuler ces épreuves afin d'obtenir de nouveaux sujets qui, ils l'espèrent, ne seront pas divulgués en avance cette fois-ci.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales