Manifestation à Mons : le Premier ministre belge «pendu» par les manifestants (VIDEO)

Capture d'écran de la vidéo
Capture d'écran de la vidéo

Près de 12 000 manifestants battaient le pavé ce mardi 31 mai à Bruxelles pour s'opposer aux réformes voulues par le gouvernement sur le code du travail. A Mons, un simulacre de pendaison du Premier ministre belge a été organisé.

Des membres du syndicat wallon CGSP à Mons étaient à la manœuvre : près de 1 500 d'entre eux ont défilé dans les rues de cette ville du sud de la Belgique ce mardi 31 mai. Le cortège a défilé avec, à sa tête, un prisonnier se faisant passer pour le Premier ministre belge Charles Michel.

Une potence a été dressée pour l'occasion sur la grande place de Mons et un mannequin à son effigie a été pendu. Le signe V, pour «Vendetta», était enflammé à côté de l'installation.

Le gouvernement de la Belgique rencontre, comme en France, une très forte hostilité à sa réforme du code du travail.

Lire aussi : Belgique : un mardi placé sous le signe de la grève et du mouvement social (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales