Vol MS804 : un signal de détresse aurait bien été émis par l'avion avant sa disparition

Source: AFP

L'information a été confirmée par les autorités égyptiennes et américaines : quelques minutes avant sa disparition, l'avion aurait envoyé un signal de détresse au Caire.

Les autorités égyptiennes ont confirmé  avoir reçu un signal de détresse du vol 804 de la compagnie EgyptAir, avant qu'il ne s'abîme en Méditerranée le 19 mai avec 66 personnes à son bord. Les enquêteurs auraient repérés «des rapports satellitaires indiquant la réception d'un appel électronique de détresse provenant d'une émetteur de situation d'urgence». Les coordonnées récupérées vont être utilisées pour préciser et limiter la zone de recherche des restes de l'avion, précise le communiqué égyptien. 

L'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique assure de son côté avoir détecté un signal de détresse via ses satellites à 02h36, quelques minutes après que l'avion disparaisse des radars, à 02h29. Une de ses stations basées à Chypre avait alors confirmé l'identité de l'Airbus A320. 

Selon le quotidien égyptien Al-Ahram, une augmentation anormale de la température aurait été repérée à 02h26 dans le cockpit, à proximité des hublots des pilotes.

Pour mener à bien les recherches, l'Egypte et la France ont signé des accords avec deux sociétés françaises spécialisées dans les recherches en eaux profondes, Alseamar et Deppe Ocean Recherche: la première pour repérer le signal émis par les boîtes noires, la seconde pour plonger et les récupérer. Les enquêteurs ont affirmé qu'ils leur restait encore un peu plus d'une semaine pour repérer les boîtes noires, les enregistreurs de vols ayant assez de batterie pour émettre des signaux durant quatre à cinq semaines.

Les recherches se concentrent pour l'instant sur une zone à 290 kilomètres des côtes égyptiennes, et qui peut atteindre jusqu’à 3000 mètres de profondeur.  

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales