MS804 : le cockpit aurait été surchauffé trois minutes avant le crash

© Amr Dalsh Source: Reuters

Le vol MS804 d’EgyptAir n’a signalé aucun problème technique avant le décollage de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, rapporte le quotidien égyptien Al-Ahram. Mais avant le crash la température est montée dans le cockpit.

A 2h26, un message automatique signalant une augmentation anormale de la température dans le cockpit, à proximité des hublots des pilotes, a été envoyé, rapporte le journal égyptien Al-Ahram qui se réfère au livret technique d'Airbus dont il a publié un scan sur son site.

Après son décollage de Paris à 23h09 le 18 mai, l’avion a envoyé un total de 11 messages électroniques. Les deux premiers messages, envoyés trois heures et demie avant sa disparition des écrans radars, indiquaient que les moteurs fonctionnaient bien. Le troisième a fait état d’une montée de la température dans le cockpit. Huit autres messages ont été transmis au cours des trois minutes précédant la perte de contact des écrans-radars, rapporte Al-Ahram.

Le vol MS804 reliant Paris au Caire avec 66 personnes à bord a disparu des radars le 19 mai alors que l’avion volait au-dessus de la mer Méditerranée. Le lendemain, des débris ont été retrouvés à environ 290 kilomètres des côtes égyptiennes. Les raisons du crash restent inconnues alors que les boîtes noires de l’appareil sont activement recherchées.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales