Kiev: le bâtiment de l'administration présidentielle a été pris d'assaut

Kiev: le bâtiment de l'administration présidentielle a été pris d'assaut
Caption d'ecran, le vidéo de ZIKstream.
Suivez RT France surTelegram

A Kiev, le bâtiment de l'administration présidentielle a été pris d'assaut par des centaines des manifestants dirigés par les combattants du bataillon Aïdar. Le premier cordon de la garde nationale a cédé.

En Ukraine, cet après-midi, des centaines de manifestants, encadrés par les membres du bataillon Aïdar – formé de combattants volontaires qui sont allés dans l'Est du pays et d'activistes de Maïdan – ont essayé de pénétrer dans les locaux de l’administration présidentielle à Kiev. Les forces de sécurité qui gardent le bâtiment sont parvenues à les repousser.

Les manifestants exigent l’introduction de la loi martiale dans le pays en raison des combats qui se déroulent dans le sud-est du pays. Ils ont aussi réclamé la démission des dirigeants de toutes les agences ukrainiennes de sécurité, allant du ministre de la Défense au Procureur général, en raison de leur inefficacité.

Le Ministère ukrainien de l’Intérieur a cependant démenti que des manifestants avaient essayé de prendre d'assaut les locaux de l’administration présidentielle. « Aucun assaut n’a été donné. Personne n’a été ni détenu ni blessé lors de cette action », a déclaré un porte-parole du ministère.

Il y a quelques jours, Kiev avait déjà connu plusieurs manifestations organisées par des troupes de volontaires revenus de Donestk et de Lougansk, des régions déchirées par la guerre, après que le gouvernement a dissout le bataillon Aïdar. Ses membres avaient avaient alors brûlé des pneus devant le ministère de la Défense.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix