Italie : une juge tranche en faveur d'une pension alimentaire versée sous forme de pizza

© capture d'écran : The Local

Une cour de justice de Padoue, dans le nord de l'Italie, vient de rendre un jugement favorable à un chef-cuisinier divorcé qui désire verser sa pension alimentaire sous la forme de ses délicieuses pizzas.

Un divorce peut, soit être très compliqué avec des arrangements financiers complexes entre des ex-conjoints déchirés par leur passé, soit être très simple, quand la pension alimentaire est réglée... en pizzas.

Le verdict de la cour de la ville de Padoue a obligé un père de famille divorcé à payer une somme mensuelle de 300 euros pour subvenir aux besoins de sa fille, mais ce cuisinier professionnel sans le sou a demandé à verser ce montant en savoureuses pizzas garnies, ce qui n'enchante guère son ex-épouse et mère de la fille, rapporte le quotidien Il Gazzettino. L'affaire a été suivie de près et commentée sur Twitter.

Il s'agit tout de même de pension «alimentaire»

Même si de nombreuses personnes se réjouiraient de recevoir chaque mois pour 300 euros de pizzas gratinées avec amour et mozzarella, la femme semble pour sa part en avoir assez de recevoir sa pension alimentaire coupée en huit dans des boites carrées, et a décidé de trainer son ex-conjoint cinquantenaire devant le tribunal, pour non-respect du règlement de la pension alimentaire.

La juge Chiara Bitozzi a tranché en faveur du professionnel de la pizza. «Puisqu'il ne gagne pas assez pour verser l'intégralité de ce qu'il doit, il est acceptable qu'il continue de payer par le fruit de ses créations culinaires», a estimé la juge. L'homme pourra ainsi continuer de faire livrer sa pension alimentaire de cette façon.

Ni la juge Bitozzi, ni l'avocate du chef cuisinier, Sonia Della Greca,n'ont voulu commenter l'affaire.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales