Les USA utilisent encore des disquettes pour contrôler leurs bombardiers et missiles balistiques

© Wikipédia

Les trois quart du budget IT des agences fédérales sert plus à la maintenance qu’à la modernisation des systèmes et certaines anciennes technologies, comme les disquettes qu’utilise le Pentagone pour les missiles nucléaires, ont plus de 50 ans.

Aux Etats-Unis, le Bureau gouvernemental des comptes a découvert que le gouvernement américain utilisait des technologies archaïques dans des domaines pourtant vitaux. Tout est consigné dans un rapport publié le 25 mai. Il indique également que le budget alloué à la modernisation des technologies de l’information (IT) a diminué de 7,3 milliards de dollars depuis 2010 alors que les dépenses opérationnelles n’ont pas cessé d’augmenter. Sur près de 7 000 investissements IT passés en revue, la majorité (soit 5 233) n’ont pas été alloués à la modernisation des systèmes.

Le Bureau gouvernemental des comptes a même identifiée des technologies archaïques, comme les disquettes de 8 pouces, utilisées par le ministère américain de la Défense pour des opérations en lien avec les forces nucléaires américaines Un système informatique dont dépendent le déploiement des missiles balistiques intercontinentaux, les bombardiers nucléaires et les avions ravitailleurs tourne sur des ordinateurs datant des 1970 qui utilisent ces disquettes. Le rapport précise toutefois que le Pentagone entend s’en débarrasser d’ici l’année prochaine.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales