Mer du Japon : l'avion-espion américain a constitué «une menace réelle» pour d’autres avions civils

Source: Sputnik

Le porte-parole de la Défense russe, Igor Konachenkov, a déclaré que l’avion-espion américain, qui avait volé transpondeur éteint près de la frontière orientale de la Russie, avait représenté une «menace réelle» pour les autres appareils civils.

Le 22 mai, les contrôleurs aériens russes ont détecté un avion-espion RC-135 américain qui était, apparemment, en reconnaissance. Etant donné qu’il volait avec son transpondeur éteint à l’altitude habituelle des avions civils, les contrôleurs aériens russes ont été contraints de modifier le plan de vol d’un avion de la KLM et d’un appareil de Swiss Airlines, dont les pilotes avaient déclaré avoir eu «un contact visuel avec un grand aéronef à quatre moteurs se trouvant à proximité immédiate».

«Les vols d’avions-espion américains et notamment du RC-135 près de la frontière Est de la Russie ne sont pas inhabituels car ils ont lieur presque tous les jours. Mais cette fois, l’avion de renseignement américain a constitué une menace réelle de collision avec des aéronefs civils, ce qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques», a fait savoir Igor Konachenkov.

Lire aussi : Moscou : si les avions US ne volaient pas près de la frontière russe, il n’y aurait pas d’incidents

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales