Des nationalistes ukrainiens lancent des pétards et des fumigènes devant le bâtiment du parlement

© Capture d'écran, compte Twitter @myrevolutionrus

Les partisans du bataillon paramilitaire ukrainien Azov ont défilé à travers les rues du centre de Kiev puis allumé des fumigènes et lancé des pétards près du bâtiment du parlement, selon un correspondant de RIA Novosti.

Une colonne de milliers de personnes a bloqué la circulation dans un quartier du centre de Kiev où se trouvent nombre de bâtiments officiels. Parmi les exigences de la foule s'est fait entendre la demande de ne pas tenir d'élections dans la région du Donbass, prévues par les accords de Minsk, tant que la frontière orientale n'est pas sous contrôle.

Selon les données de la direction de la police nationale à Kiev, environ 2 000 policiers et membres de la Garde nationale ukrainienne assurent l’ordre sur place.

Les membres du bataillon Azov manifestent près du bâtiment de la Rada. Plusieurs ont revêtu des cagoules. Des représentants de Secteur droit sont aussi présents sur place, avec des drapeaux de leur mouvement, a précisé RIA Novosti.

Selon cette même source, les manifestants scandent des slogans nationalistes, allument des fumigènes et font exploser des pétards près du bâtiment, provoquant un énorme nuage de fumée.

Le bataillon Azov fait toujours l’objet de polémiques du fait de ses activités - il participe notamment activement aux combats dans le Donbass. L’année dernière, dans un rapport de l’ONU, le groupe a été accusé de violation des droits de l’Homme ainsi que de pillage et de détention arbitraire. Début juin 2015, il y a près d'un an, le Congrès américain a délibérément bloqué toute fourniture d’aide à ce bataillon, le qualifiant de «groupuscule néonazi».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales