L’Ukraine remplace les chaînes russes d’informations par «une érotique de bon goût»

Reuters / Eric Gaillard Source: Reuters
Reuters / Eric Gaillard

A court de liquidités, l’Ukraine envisage d’accorder des licences à un certain nombre de «chaînes pour adultes» pour compenser le manque à gagner suscité par l’interdiction des chaînes télévisées russes.

«Nous avons reçu des demandes depuis plusieurs chaînes érotiques. Je tiens à souligner : ce sont des chaînes érotiques, pas la pornographie hardcore. Nous étudions ces requêtes», a déclaré Iouri Artemenko, président du conseil national de radio et télédiffusion, selon la chaîne d’information financière RBC Ukraine.

«Nous comprenons que, dans le climat d’affaires difficile qui suit l’interdiction des chaînes russes, ces requêtes représentent un moyen alternatif de survie, en particulier, pour la télé câble».

REUTERS / Ints Kalnins Source: Reuters
REUTERS / Ints Kalnins

Artemenko a dit que les compagnies câbles et les fournisseurs de services à large bande ont composé «un mémorandum volontaire» pour éviter la diffusion du contenu qui pourrait être nuisible à l’épanouissement des spectateurs mineurs».

«Les transmissions sur ces chaînes seront cryptées tous les jours, sauf une période de minuit à quatre heures de matin, quand les enfants sont censés dormir», a dit Artemenko aux médias à Kiev.

Artemenko a dit que le mémorandum sera signé le 15 mai, les licences seront publiées après cette date.

L’Ukraine a interdit les chaînes russes en plusieurs séries après le rattachement de la Crimée en mars 2014 et l’intensification ultérieure de la lutte dans l’est du pays, les accusant d’être l’arme propagandiste du Kremlin.

Même les retransmissions dans les hôpitaux et la réception des signaux dans les régions frontalières sont bloquées, bien que les insurgés à Donetsk et à Lougansk encouragent activement la transmission des chaînes russes. Un certain nombre de chaînes russophones mais basées en Ukraine sont encore diffusées.

En savoir plus : 100 médias russes interdits en Ukraine, Moscou dénonce une guerre de l’information

L’Ukraine a utilisé d’autres instruments pour se séparer de l’influence culturelle jugée envahissante de la Russie, notamment en interdisant un certain nombre de films qui propageraient les valeurs russes, y compris ceux qui ont été tournés il y des décennies. Tous les films comprenant des célèbres acteurs russes qui ont pris des positions anti-Kiev ont été interdits.

Artemenko a ajouté que la chaîne pan-européenne Euronews sera autorisée à diffuser sous une nouvelle licence «sous réserve de la promesse de ne pas produire du contenu politique» après plusieurs scandales ces mois derniers concernant son contenu soi-disant «prorusse » et des accords de licence peu transparents. La version ukrainienne de la chaîne américaine MTV, qui opérait en Ukraine entre 2007 et 2013, obtiendra une nouvelle licence.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales