Un tremblement de terre de magnitude 6,7 a secoué l’Equateur

Un tremblement de terre de magnitude 6,7 a secoué l’Equateur
Suivez RT France surTelegram

Un violent séisme a de nouveau frappé l’Equateur. Il y a un mois à peine une série de tremblements de terre avaient déjà causé d’importantes destructions et provoqué la mort de centaines de personnes.

D’après les informations du Bureau des études géologiques des Etats-Unis, l’épicentre du tremblement de terre se trouverait à 58 kilomètres au sud de la ville d'Esmeraldas et à une profondeur de 10 kilomètres. Le nombre des victimes n’est pas encore connu.

Quelques instants plus tard, l'institut géophysique équatorien a confirmé que des secousses avaient été ressenties dans le pays. Le président de l’Equateur, Rafael Correa, a précisé qu’il n’y avait pas à craindre de tsunami.

Dans la nuit du 16 à 17 avril, une secousse de magnitude 7,8 sur l’échelle de Richter avait frappé le littoral du pays, entraînant la mort de 580 personnes. D’après les estimations du gouvernement, 23 000 Equatoriens se sont retrouvés sans abri après cette catastrophe.

Lire aussi : Equateur : le bilan s'alourdit à plus de 400 morts (VIDEOS)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»