Une application qui reconnaît les visages avec 70% de certitude secoue la toile russe (PHOTOS)

© Capture d'écran / Site birdinflight.com, Egor Tsvetkov

L’application FindFace a fait frémir VKontakte, le Facebook de l’espace post-soviétique. Ses utilisateurs peuvent ainsi retrouver l’identité des gens croisés dans la rue comme des actrices porno dissimulant leur identité, à partir d’une simple photo.

Les 350 millions d’utilisateurs de l’équivalent russe de Facebook ont des difficultés croissantes à conserver leur anonymat dans la vie réelle. L’application FindFace peut en effet comparer n’importe quelle photo téléchargée avec celles des profils de VKontakte, le plus grand réseau social de l’espace post-soviétique, permettant ainsi d’identifier les personnes photographiées dans la rue avec un taux d’exactitude de 70%.

Trois mois après son lancement, FindFace est utilisée par plus de 500 000 internautes et trois millions de requêtes ont été effectuées. Il faut dire qu’une recherche dans la base de données d’un milliard de photos prend moins d’une seconde ! Les résultats d’une telle recherche affichent le profil qui concorde le plus avec la photo téléchargée, ainsi que 10 autres suggestions.

© Capture d'écran / Site birdinflight.com, Egor Tsvetkov

«Si tu vois quelqu’un qui te plaît, tu peux le photographier, l’identifier ensuite et lui envoyer un demande pour qu’il devienne ton ami», expliquent au Guardian les développeurs de FindFace, Artiom Koukharenko, 26 ans, et Alexandre Kabakov, 29 ans.

Grâce à l’application, un jeune photographe russe Egor Tsvetkov a initié le projet Your face is a big data dans le cadre duquel il a photographié des passagers dans le métro et les a retrouvés sur VKontakte. «J’ai pu apprendre ainsi beaucoup de choses sur la vie de personnes inconnues, même sans entrer en contact avec elles, et comparer leur image réelle et virtuelle», a-t-il expliqué au site Bird in flight.

© Capture d'écran / Site birdinflight.com, Egor Tsvetkov

Si l’application ne fonctionne pas avec Facebook, où l’accès aux photos est mieux protégé que sur Vkontakte, les créateurs de l’application soulignent son potentiel énorme. Ils estiment en effet que dans le futur, ce système pourrait être utilisé à des fins publicitaires, les services de sécurité des casinos ou les forces de l’ordre.

© Capture d'écran / Site birdinflight.com, Egor Tsvetkov

En effet, la police a déjà commencé à l’utiliser, ainsi que certains internautes pour identifier eux-mêmes des délinquants pris en photo par des systèmes de vidéosurveillance. Certains retrouvent ainsi des actrices et des acteurs porno, qui étaient parvenus à dissimuler leur profession aux yeux de leurs proches.

Lire aussi : Les plaintes sur la protection de la vie privée qui peuvent faire vaciller Facebook

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales