Indignation autour des offres de recrutement de la BBC seulement pour personnes «non blanches»

Indignation autour des offres de recrutement de la BBC seulement pour personnes «non blanches»© Paul Hackett Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

La célèbre et prestigieuse BBC a récemment publié une série d’offres de stage, spécifiant que seuls «les citoyens britanniques issus d’une communauté noire, asiatique ou non blanche» pouvaient postuler, indignant les candidats.

Les offres de stage ont été publiées en ligne par la compagnie Creative Access, fondée en 2012 afin de fournir aux personnes issues des communautés noire, asiatique et non-blanches (BAME) des opportunités de stages rémunérés. Les offres sont valables dans les départements de télévision, d'édition, de communication et de culture de la chaîne.

Indignation autour des offres de recrutement de la BBC seulement pour personnes «non blanches»© Capture d'écran @CreativeAccess

Or, les offres de stage proposées par la BBC ont révolté les candidats n’appartenant pas aux minorités souhaitées par la chaîne anglaise. La présentatrice et journaliste britannique Katie Hopkins, a déclaré : «Ce que je déteste, c’est qu’en tant que contribuable, je paie pour la BBC, qui en échange refuse de prendre mes enfants blancs et de leur donner un emploi.»

Un des candidats, cité par l’Express britannique, s’est également dit indigné par ces annonces de stage : «A mon avis, nous sommes en train de perdre notre héritage et notre nationalité. Nous perdons tout parce que dès que quelqu’un dit quelque-chose, il est qualifié de raciste», rappelant qu’une offre d’emploi seulement pour les personnes non blanches est en elle-même raciste. «Si une annonce était publiée seulement pour des personnes blanches de nationalité britannique, cela pourrait déclencher une tempête», a-t-il ajouté.

Un autre candidat de Dublin a quant à lui averti que «les personnes blanches sont en train de devenir une espèce menacée», ajoutant que «le multiculturalisme est une voie à sens unique».

Cependant, certains des candidats ayant consulté les offres prennent le parti de la BBC et expliquent que la chaîne cherchait des personnes issues de minorités ethniques afin de diversifier ses équipes, dans lesquelles travaillent «trop de blancs» .

En réaction à la polémique, un représentant de la chaîne a expliqué que «cette annonce concern[ait] des stages et des programmes de formation, et non des emplois», rappelant que depuis 2014, la BBC travaillait avec Creative Access afin d’offrir à tous la possibilité de bénéficier de ses programmes de formation, rentrant dans le cadre de la loi sur l’égalité. 

Lire aussi : Non, les «Français blancs dits de souche» n'existent pas confirme la justice

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix