Alertes à la bombe dans trois villes tchèques : des gares et des lieux publics évacués

© Radovan Stoklasa Source: Reuters

Un appel anonyme a prévenu la police de Prague qu’un attentat à la bombe imminent allait se produire en République tchèque. La police nationale s’est mobilisée massivement pour y répondre.

«Une personne anonyme nous a informés par téléphone qu’il y avait des bombes dans la gare centrale de Prague et à d’autres endroits en République tchèque», a confié aux médias Marketa Janovska, responsable de la police.

Cette dernière n’a pas divulgué les autres endroits du pays que l’interlocuteur des forces de l’ordre a mentionnés. Selon les médias tchèques, la police a ordonné l’évacuation des bâtiments publics des villes de Pardubice et de Plzen.

Etre à l'origine d'une fausse alerte peut coûter plusieurs dizaines de milliers d’euros, surtout lorsque la police et les différents services de sécurité y répondent de manière massive. Et si en fin de compte, cette alerte terroriste devait s’avérer un canular, son responsable risquerait, en plus d'une amende, une peine d’emprisonnement de huit ans.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales