Allemagne : l’UE ne va pas sacrifier sa sécurité alimentaire pour un accord avec les Etats-Unis

Source: Reuters

Le ministre de l’agriculture allemand a déclaré que l’UE ne devait pas abaisser le niveau de ses standards sur les produits agricoles pour avoir de possibles conditions d’entrée privilégiées sur le marché automobile américain.

«Nous n'allons pas sacrifier nos standards élevés dans l'agro-alimentaire pour l’homologation aux Etats-Unis de clignotants européens», a affirmé Christian Schmidt, ministre allemand de l'Agriculture, dans un entretien à l'hebdomadaire Der Spiegel.

«L'un n'a rien à voir avec l'autre, il n'y aura pas de troc de ce type», a-t-il précisé, ajoutant que Washington n'avait encore fait «pratiquement aucune concession sérieuse» dans les discussions avec l'UE sur TTIP, le projet de Traité de libre-échange transatlantique.

«Les Etats-Unis doivent enfin bouger si nous voulons que cet accord aboutisse», a-t-il poursuivi.

Lire aussi : TAFTA : après les révélations, Bruxelles regrette des «malentendus», les réactions fusent

Le 2 mai, l’ONG Greenpeace avait révélé deux tiers des documents confidentiels utilisés lors des négociations entre les Etats-Unis et l'UE en avril. On peut y découvrir que Washington voudrait garantir au produits agricoles américains un accès au marché européen, en échange d'un accès facilité des Européens au marché automobile américain. Mais un tel accord impliquerait l’adaptation de certaines normes techniques, comme alimentaires, ce qui reste une pierre d’achoppement majeure à la conclusion de cet accord.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales