Pour se venger de son frère, il empoisonne une famille avec des bonbons

Source: Reuters

Un différend commercial aux conséquences dramatiques. Un conflit entre deux frères qui tenaient une confiserie au Pakistan a dégénéré : 52 personnes ont été empoisonnées avec des bonbons aux pesticides. Sur la trentaine de morts, il y a 5 enfants.

Les deux commerçants ont été arrêtés avec l’un de leurs employés après que de nombreuses personnes soient mortes après avoir consommé des confiseries qu’ils leur avaient vendues. L’un d’entre eux a déclaré devant un tribunal qu’il s’agissait ni plus ni moins d’une vengeance contre son frère afin de lui donner «une leçon», car celui-ci l’avait «insulté et agressé».

«J'étais tellement furieux que j'ai mélangé la bouteille de pesticides avec les confiseries», a déclaré Khalid Mehmood pour expliquer son acte terrible, dont les motivations semblent futiles au vu de la cruauté de la vengeance et de ses conséquences.

Un homme de la province du Pendjab, par exemple, avait acheté un plateau de confiseries pour célébrer la naissance de son petit-fils pour les offrir à ses amis et à sa famille à cette occasion. Le bilan est extrêmement lourd : 33 morts, dont au moins huit membres de la famille du bébé qui a perdu son père.

Tout au début, la police avait considéré que ce mortel mélange n’était que le résultat d’un accident, qui penchait par une contamination non intentionnelle. En effet, un voisin des deux frères stockait dans la confiserie des produits pour sa droguerie et ce n’est que lors du procès que le crime odieux a été dévoilé.

Lire aussi : Mars et ça repart ... à l'usine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales