Après les élections présidentielles, Donald Trump sera jugé pour escroquerie

Source: Reuters

Le parti républicain a déjà déposé trois plaintes contre son candidat à la présidentielle Donald Trump. Ce dernier a fondé la «Trump University», qui vend très cher des cours pour apprendre à faire fortune dans l’immobilier

Selon les révélations de l’agence AP, deux plaintes ont été déposées en Californie et une dans l’Etat de New-York. Le 6 avril le juge Gonzalo Curiel a annoncé que la date du premier procès avait été fixée au 28 novembre 2016, après les élections présidentielles du 8 novembre parce qu’avant cette échéance, les partisans de Donald Trump pourraient exercer des menaces sur les jurés.

«Est-ce que les jurés sont capables de ne pas être influencés par le tapage dans les médias ? C’est ce qui m’inquiète le plus», a expliqué le juge.

La première plainte avait été déposée déjà en 2010. Elle mentionne le fait qu’au lieu d’enseigner de véritables techniques pour devenir riche et dévoiler les secrets du succès de Donald Trump, les cours distillés par le milliardaire ne donnent aucune information.

«Donald Trump a utilisé sa célébrité et est apparu dans des publicités pour faire de fausses promesses et convaincre des gens de dépenser des dizaines de milliers de dollars», affirme le démocrate Eric Schneiderman.

Pour sa part, le candidat républicain à la présidentielle nie toute responsabilité et se déclare prêt à se présenter devant tous les tribunaux.

Lire aussi : Californie : face aux manifestants, Trump «se sent comme un réfugié qui traverse une frontière»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales