Canada : le gouvernement accorde la citoyenneté sans vérification d'éventuels antécédents criminels

Canada : le gouvernement accorde la citoyenneté sans vérification d'éventuels antécédents criminels Source: Reuters

La rapport du Vérificateur général vient d'être déposé à la Chambre des communes à Ottawa et conclut que le ministère de l'Immigration canadien fait un mauvais travail de vérification d'antécédents sur les très nombreuses demandes de citoyenneté.

Le Vérificateur général Michael Ferguson déclare que le Canada n'a pas détecté plusieurs demandes frauduleuses de passeports canadiens, entre la période de la juin 2014 et octobre 2015, alors que le gouvernement conservateur de Stephen Harper était encore au pouvoir. Le Vérificateur a tiré cette conclusion après avoir trouvé plusieurs irrégularités au bureau de l'immigration, des réfugiés et de la citoyenneté. «Des gens ont reçu la citoyenneté basée sur de l'information incomplète, ou sans vérification adéquate», ajoute-t-il. «C'est grave parce que des gens pourraient recevoir illégalement des bénéfices auxquels ils n'ont pas droit», conclut-il, en déposant son rapport à la Chambre des communes. Les détails de certains cas sont connus et même partagés sur Twitter... 

Le Canada a ajouté le nombre impressionnant de 260 000 citoyens à ses 36 millions l'an dernier. Ferguson vise particulièrement la Gendarmerie royale du Canada et l'Agence des douanes frontalières, dont les échanges d'informations sur les fraudes résidentielles et les antécédents criminels étaient pour le moins douteux.

Les Etats-Unis n'apprécieront pas

Cette nouvelle pourrait alarmer davantage le gouvernement de son puissant voisin du sud, déjà inquiété par la volonté des autorités canadiennes d'accueillir 25 000 réfugiés syriens. En février, le Comité sénatorial pour la sécurité intérieure des États-Unis craignait déjà que des criminels ou militants puissent franchir la très longue frontière poreuse entre les deux grands voisins d'Amérique. Les Etats-Unis doivent se fier au travail canadien, puisqu'il est virtuellement impossible pour un gouvernement étranger de faire des vérifications d'antécédents sur les citoyens d'un autre pays.

Le mMinistre de l'Immigration John McCallum a répondu que son ministère avait l'intention de prendre en considération toutes les conclusions du rapport du vérificateur général. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»