La Suède, le pays où les taxis aident leurs clients à trouver des prostituées

Source: Reuters

Un journaliste se faisant passer pour un client et muni d'une caméra cachée a réalisé une enquête dans la capitale suédoise : sur 14 taxis qu'il a empruntés, dix l'auraient volontiers aidé à trouver les «bons plans prostitution» de Stockholm.

Alors que la sollicitation de prostituées est illégale en Suède, les chauffeurs de Taxi Stockholm, la plus grosse société de taxis de la capitale suédoise, sont montrés du doigt depuis la diffusion d'une enquête d'un reporter de la chaîne commerciale TV4. 

Armé d'une caméra cachée, le journaliste aurait en effet mis en évidence que certains chauffeurs contribuaient à alimenter l'industrie du sexe à Stockholm rapporte le site d'informations The Local. 

Prétendant être à la recherche d'une prostituée, le journaliste voulait tester la réaction de son interlocuteur. Le chauffeur allait-il ignorer sa requête ou l'encourager dans sa démarche ? L'enquête révèle qu'une grande majorité d'entre eux se sont montrés zélés pour l'aider à trouver son bonheur, lui donnant non seulement des tuyaux sur les meilleurs endroits pour trouver des prostituées, mais également des conseils sur les tarifs et la façon de déjouer la surveillance de la police. 

Les forces de l'ordre n'ont pas apprécié ces révélations, qui ont fait réagir Simon Häggström, le chef de l'unité de police chargée de lutter contre la prostitution : «C'est totalement illégal et ils le font sciemment», s'est-il indigné, ajoutant que les taxis faisaient partie de la catégorie socio-professionelle la plus souvent impliquée dans les affaires de prostitution. 

Taxi Stockholm, qui emploie 4 500 chauffeurs dans la capitale suédoise, a affirmé ne pas être au courant des dérives de ses employés et a tenu à minimiser l'impact de leurs agissements, soutenant qu'il ne s'agissait que de «quelques éléments». 

S'il n'est pas interdit de vendre son corps en Suède, il est en revanche illégal de solliciter des prostituées. En 1999, le pays est devenu le premier au monde à lutter contre la prostitution en choisissant de pénaliser les clients plutôt que les travailleurs du sexe. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales