Six pays de l’UE souhaiteraient le rétablissement des contrôles à leur frontière pour deux ans

Source: Reuters

Six pays de l’espace Schengen auraient l’intention de restaurer les contrôles à leur frontière pour une durée de deux ans compte tenu de l’afflux de migrants. Pourtant, d’après l’accord de Schengen, une telle fermeture ne peut dépasser huit mois.

D’après le site The Local, la Suède qui devrait suspendre les contrôles douaniers auxquels elle procède aux frontières en juin prochain, conformément au traité de Schengen, discuterait avec la Commission européenne de la prolongation de la mesure qu’elle a introduite il y a huit mois. L’Allemagne, l’Autriche, la France et la Belgique seraient, elles aussi, en faveur de la prolongation des contrôles aux frontières. Elles auraient même adressé à l’exécutif européen une demande de prolongation de six mois, au terme de la période de huit mois autorisée par l’accord de Schengen.

L’Allemagne a accueilli près d’un million de migrants en 2015, devrait supprimer ses contrôles aux frontières dans le courant du mois de mai mais proportionnellement au nombre d’habitants, c’est la Suède qui a accueilli le plus de réfugiés. 

Lire aussi : Suède : un centre pour réfugiés ravagé par les flammes

Au total, en 2015, plus d’un million de ressortissants du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord et de l’Asie ont rejoint l’Europe. Ce flux de migrants est plus important que celui qu’avait provoqué la guerre des Balkans dans les années 1990.

Bruxelles compte néanmoins sur la Turquie pour sortir de cette crise. L’UE a notamment conclu un traité par lequel elle verse plusieurs milliards de dollars à Anakara pour que le gouvernement turc fournisse un accueil digne de ce nom aux réfugiés qui arrivent sur son territoire, les dissuadant ainsi de gagner l’Europe. Les détracteurs de cet accord affirment que Bruxelles ferme les yeux sur les exactions et les violations des droits de l’homme perpétrées par les autorités turques. 

Lire aussi : Angela Merkel est accusée d’avoir fermé les yeux sur la vraie vie des réfugiés syriens en Turquie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales