Suède : un centre pour réfugiés ravagé par les flammes

© Sundsvalls Tidning

Aux premières heures de la matinée de ce lundi 25 avril, les pompiers de la localité de Harnösand (est de la Suède) ont été confrontés à un important incendie qui menaçait de se propager aux autres propriétés voisines. Aucun blessé n'a été recensé.

Si l'incendie a été rapidement circonscrit, l'ancienne école reconvertie en centre pour réfugiés a été ravagée. «Les flammes ont ravagé le toit», a déclaré au tabloïd Aftonbladet, Markus Grahn, porte-parole de la police. «Compte tenu de l'incendie précédent et de l’absence d'explication rationnelle à ce qui est arrivé aujourd'hui, nous soupçonnons qu’il s’agit d’un acte intentionnel», a ajouté Markus Grahn.

Ce n'est pas la première fois que cet établissement est victime d'un incendie criminel. Deux semaines auparavant, les pompiers ont dû procéder à une intervention pour éteindre un incendie qui n'avait toutefois pas fait de dégât ni de blessés, les lieux n'étant pas encore occupés.

Des actes similaires ont secoué le pays au cours de l'année 2015. Le 6 décembre dernier, un hôtel qui devait accueillir des enfants demandeurs d'asile a été incendié en Norvège dans la région de Vagseidet Lindas, au sud ouest du pays. Selon l'OCDE, la Suède détient le nombre de demandeurs d'asile et de réfugiés par habitant le plus élevé du monde. En 2014, ils étaient 81 000 à faire leurs demande, 163 000 en 2015 soit plus du double. Néanmoins en 2016, le rythme semble avoir considérablement baissé selon les autorités du pays. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales