Des centaines de manifestants pro-indépendantistes arrêtés en Papouasie

© Capture d'écran du compte de Twitter Facebook de West Papua Media Alerts

La police indonésienne a arrêté des centaines des manifestants qui participaient à la marche du 53e anniversaire de l’indépendance de l’ex-Nouvelle Guinée néerlandaise des Pays-Bas.

D’après les informations diffusées par la police, environ 500 personnes ont été arrêtées à Jayapura capitale de la province indonésienne de Papouasie et plusieurs dizaines d’autres dans les grandes villes de la partie indonésienne de l’île. 

La présence des pro-indépendantistes de Papouasie aux commémorations des 53 ans de l’indépendance de l’ancienne puissance coloniale est mal vue des autorités indonésiennes, car les manifestants en ont profité pour exprimer leurs revendications de sécession.

«Ils soutiennent la séparation de la Papouasie. Nous essayons de leur expliquer que leur vélléités vont à l’encontre de l’unité de l’Etat indonésien», a fait savoir le porte-parole de la police Patridge Renwarin.

En Papouasie, les tensions entre ceux qui veulent et qui ne veulent pas rester en Indonésie existent depuis 1969, date à laquelle la Papouasie avait été rattachée à l’Indonésie. Depuis cette époque, les habitants de la région demandent la tenue d’un référendum pour sceller le sort du territoire. Mais le gouvernement de l’Indonésie ne veut pas en entendre parler.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales