Séisme au Népal : plus de 4 300 morts, dont deux Français

Les policiers népalais continuent une opération de sauvetage sur place après un tremblement de terre Source: Reuters
Les policiers népalais continuent une opération de sauvetage sur place après un tremblement de terre

Après le tremblement de terre de magnitude 7,8 sur l’échelle de Richter qui s’est produit samedi matin au Népal, le plus important de ces 80 dernières années, des répliques continuent à se faire sentir dans les régions dévastées.

Le bilan du tremblement de terre au Népal continue à augmenter. Il est pour l’heure plus de 4 300 morts, selon Associated Press (AP). Mais ces chiffres ne prennent pas en compte les villages isolés que les secours n’ont toujours pas atteint. Par ailleurs, on a déjà répertorié plus de 7 900 blessés et des dizaines de milliers de sans-abri.

En savoir plus : images sur l’ampleur des dégâts au Népal

Selon le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, au moins deux Français ont été tués au Népal, dix autres sont blessés et 676 restent à localiser. La nationalité des autres victimes n’est toujours pas connue, un grand nombre de touristes venant de nombreux pays se trouvaient au Népal, notamment pour voir ou réaliser l’ascension de l’Everest. Pour l’instant, les morts de quatre Chinois, trois Américains, deux Indiens et un Estonien ont été constatées.

De nouvelles secousses, de moindre importance mais toujours dangereuses et dont la magnitude est montée jusqu’à 5,1, continuent de semer la panique dans le pays. Certaines estimations font état de dégâts dépassant le milliard de dollars.

La communauté internationale ne laisse pas tomber le peuple et le gouvernement du Népal, l’un des pays les plus pauvres du monde. La Chine et l’Inde voisines ont été parmi les premiers pays à envoyer des hélicoptères et des avions pour venir en aide aux survivants. Un avion gros porteur français partira pour le Népal d’ici le 28 avril avec pour objectif d’«apporter une aide de première urgence» et de «rapatrier nos ressortissants», a fait savoir l’Elysée par communiqué. Les Nations Unies «se préparent également à monter une opération de secours majeure», a annoncé dimanche Ban Ki-moon, le Secrétaire général de l’Organisation. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales