Bikini vs Burqini : la piscine de Bâle-Ville oblige les musulmanes à porter des vêtements moulants

© Capture d'écran du compte de Twitter

Dans ce canton suisse, pour des questions d’hygiène, les femmes musulmanes devront s’habiller comme les autres clientes de la piscine. Si elles ne veulent pas se baigner en maillot de bain, elles pourront se vêtir de burqinis moulants.

Les femmes coutumières de la piscine d'Eglisée à Bâle-Ville se plaignant des femmes musulmanes venues d'Alsace nager dans leur burqas, les autorités ont décidé de changer le règlement vestimentaire dans l’enceinte de la piscine.

Désormais, les costumes de bain couvrant l'ensemble du corps, sauf le visage, les mains et les pieds seront autorisés seulement dans leur version moulante  afin que les autres usagers de la piscine puissent être sûrs que les femmes musulmanes se changent avant se baigner, a déclaré le chef du service des sports Peter Howald.

La nouvelle règle vise à assurer l'hygiène et empêcher la venue de femmes musulmanes traditionalistes en provenance d'Alsace, qui étaient à l’origine de nombre de plaintes l'été dernier et affichaient leur mécontentement quant au fait que travaillaient des employés masculins dans une piscine pour femmes et que des femmes se permettaient d’évoluer dans l’enceinte de la piscine les seins nus.

Lire aussi : Envoyée en retenue pour une robe dos nu

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales