Hongrie : «l’islamisation interdite par la Constitution» selon le Premier ministre

Hongrie : «l’islamisation interdite par la Constitution» selon le Premier ministre Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Lors de la célébration du 5e anniversaire de la nouvelle constitution hongroise, Viktor Orban a affirmé que la constitution «forçait le gouvernement à s’opposer à toute migration de masse susceptible de poser un risque pour ses principes».

«Nous avons le droit de choisir avec qui nous voulons vivre, et avec qui nous ne le voulons pas. (...) Pour être clair et sans équivoque, je dirai que l’islamisation est constitutionnellement interdite en Hongrie», a insisté le Premier ministre, lors de la cérémonie au parlement. 

Viktor Orban a rappelé que dans son préambule, la nouvelle constitution, - également appelée Loi Fondamentale - stipulait que le pays devait «promouvoir et sauvegarder son héritage, sa langue unique, la culture hongroise et qu’elle prévoyait que le pays devait protéger les conditions de vie pour les générations futures». Selon lui, l'Islam ne ferait donc pas partie du patrimoine culturel de la Hongrie. 

Connu pour ses positions radicales sur l'Islam et les migrants, Viktor Orban avait déjà fait parler de lui pour avoir annoncé qu’il voulait «zéro migrant» et il a fait édifier des clôtures en fil de fer aux frontières sud du pays pour empêcher les migrants de passer par la Hongrie pour gagner les pays d’Europe du Nord. En 2015, avant l’érection de ces clôtures, près de 400 000 réfugiés étaient entrés dans le pays.

La Hongrie a également entamé une procédure à l’encontre de l’UE à la Cour Européenne de Justice pour contester le plan de réaffectation des migrants et Viktor Orban veut organiser un référendum sur la question des quotas de migrants de réfugiés imposés par l’UE.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix