Kremlin : les mesures visant à renforcer l’OTAN aux frontières de la Russie sont «évidentes»

Source: Sputnik

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a commenté les propos de Barack Obama, qui avait répété que l’élargissement de l’OTAN aux frontières russes ne représentait pas de menace pour la Russie.

Dans une interview accordée à la chaîne américaine CBS, le président américain Barack Obama a affirmé que considérer «l’Alliance atlantique et l’Union européenne comme une menace» pour la Russie était «une erreur».

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a aussitôt réagit en rappelant qu’«il ne faut pas oublier qu’au cours de ces dernières années, il a été constamment répété par Bruxelles, l’OTAN et ses pays membres que la Russie constitue une menace. Et ces déclarations ne se sont pas seulement limitées à des mots, nous constatons les mesures qui ont été prises pour renforcer leur potentiel militaire en direction des frontières russes», a déclaré le porte-parole du Kremlin ajoutant que «ces faits sont évidents».

Au cours du mois d’avril 2016, le département d’Etat américain avait indiqué qu’il n’y aurait pas de garanties juridiques écrites que le système antimissile que l’OTAN déployé en Europe, soi-disant pour contrer les menaces nord-coréenne et iranienne, ne sera pas dirigé contre la Russie. Or, en novembre dernier, le président russe avait déclaré qu’en réalité le système antimissile de l'OTAN en Europe censé faire face à une attaque de la Corée du Nord ou de l’Iran n’était qu’un prétexte pour «neutraliser le potentiel nucléaire de la Russie».

Des bases supplémentaires de l’OTAN seront par ailleurs édifiées en Roumanie avant la fin de 2016, et en Pologne en 2018.

Lire aussi : Obama appellerait l’Allemagne à renforcer la frontière Est de l’OTAN

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales