Non, ce n’est pas parce qu’il est ami avec Vladimir Poutine qu’Emir Kusturica ne sera pas à Cannes

La semaine dernière, de nombreuses rumeurs ont circulé dans les médias russes concernant l’absence d’Emir Kusturica au Festival de Cannes, et notamment son amitié avec Vladimir Poutine. Le réalisateur serbe, déjà double Palme d’or, les a démenties.

«Je me suis embrouillé et ne comprends pas ce qui se passe. Je n’en [sa non-participation au Festival] ai discuté avec personne», a confié Emir Kusturica au Screen Daily, lui qui a pourtant reçu deux Palmes d’or, lors de ce festival qui se tient traditionnellement à la fin du mois de mai dans le Sud de la France. «Ce sont les spéculation mensongères», a-t-il ajouté.

L’agence de presse nationale russe a fait savoir le 17 avril, que le film du réalisateur serbe n’avait pas été retenu dans la sélection officielle du festival pour des motifs politiques, soulignant de plus il avait été envoyé en retard au comité de sélection.

Source: Sputnik

De son côté, le réalisateur affirme qu’il n’a pas encore fini la post-production de son film La Voie lactée et ne savait pas la date de dépôt des demandes, car il n’avait aucune intention de participer à cette édition 2016 du Festival de Cannes.

Emir Kusturica, bien connu pour ses idées pro-russes, n’a jamais caché sa sympathie pour le président Vladimir Poutine. Même s’il est devenu persona non-grata sur le territoire de l’Ukraine, le réalisateur a souligné, que ses sympathies ne l’avaient jamais empêché de travailler. Il a notamment fait jouer l’hymne russe avant le début de son concert à Paris, la semaine dernière et en décembre 2014, il avait déclaré son intention de réaliser un film sur la guerre de Crimée.

Lire aussi : Emir Kusturica a ouvert son concert à Paris avec l’hymne russe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales