Pour bien recopier depuis Word, encore faut-il avoir le bon plug in

© Capture d'écran du site www.smarterware.org

Une professeur d’une université de la ville de Penza, en Russie, a publié sur Facebook le travail d’une étudiante qui s’est fiée, aveuglément et sans réfléchir, à son ordinateur.

Une étudiante en architecture et construction de la ville de Penza, à près de 650 kilomètres au sud-est de Moscou, a rendu un travail écrit comportant des formules pour le moins bizarres. Sur la photo de son devoir posté sur Facebook par son professeur on peut voir sans ambiguïté que les formules mathématiques qu’elle utilise comportent des lettres bizarres là où devraient se trouver des chiffres, n’appartenant même pas à l’alphabet cyrillique mais à l’alphabet latin : ô, î, ï, à.

© Capture d'écran

Pour son professeur, cela ne fait aucun doute. L’élève a simplement recopié ce qu’elle a lu dans le programme de traitement de texte Word qu’elle utilisait sans réaliser qu’il lui manquait le plug-in nécessaire pour afficher de manière correcte les symboles qui s’affichaient en caractères latins. «Si Word ne possède pas les plug-ins nécessaires, il essaye de remplacer les formules par des symboles ordinaires», a confirmé son professeur.

Cela n’a toutefois pas empêché l’élève de rendre son devoir tel quel, sans se douter qu’une lettre avec un exposant en lettre muni d’un accent circonflexe n’avait certainement rien à faire dans une formule mathématique.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales