La Chine veut interdire les spectacles de stripteaseuses lors des cérémonies funèbres

La Chine veut interdire les spectacles de stripteaseuses lors des cérémonies funèbres Source: Reuters
Une danseuse à la barre verticale chinoise

Le ministère chinois de la Culture veut s’attaquer à la tradition ancestrale qui vise à louer les services de strip-teaseuses pour garantir aux défunts une vie meilleure dans les cieux.

Le strip-tease est officiellement illégal en Chine, mais une tradition ancestrale oblige à organiser une cérémonie funèbre exubérante, à laquelle beaucoup de gens doivent assister pour que le défunt puisse s’installer de la manière la plus confortable possible dans sa vie d’outre-tombe.

Mais comme on le sait, la demande crée l’offre et c’est pour cette raison qu’on trouve en Chine un grand nombre d’agences – dans les régions rurales principalement – qui offrent les services de danseuses de strip-tease au prix de 2 000 yuans (295 euros) la performance.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase de la tolérance du gouvernement chinois est tombée mi-février, avec l’apparition sur internet d’images de deux spectacles révoltants qui ont eu lieu dans les provinces du Hebei et du Jiangsu.

Selon l’un des spectateur – providentiel, bien sûr ! – «deux strip-teaseuses portant des vêtements explicites ont dansé sur la scène d’une place publique de notre village [Handan ] dans la nuit du 15 au 16 février. Elles ont d'abord dansé lascivement avant d’enlever leurs vêtements un par un». Mais ce n’est pas tout. 

Suite à cette diffusion, non seulement les organisateurs ont été emprisonnés pendant 15 jours et condamnés à une amende de 70 000 yuans (environ 10 400 euros). Toute l’industrie des cérémonies funèbres chinoises et maintenant en péril. Le ministère chinois de la culture a promis de réprimer ces pratiques «non civilisées» et de renforcer les mesures de surveillance à tous les niveaux. Il ne reste qu’une question à régler : comment installer maintenant les défunts confortablement dans leur vie d’outre-tombe ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»