Un incendie s'est déclaré dans un camp de réfugiés au Nord de la Grèce, aucune victime

© Capture d'écran compte Twitter @taniakaras

Un incendie est survenu dans un camp de réfugiés dans la ville de Diavata, dans le Nord de la Grèce. Le feu est à présent éteint et plusieurs personnes sont prises en charge pour asphyxie.

Des photos postées sur les réseaux sociaux montrent plusieurs tentes en feu.

Selon des témoins de la scène ayant rapporté ce qu’ils voient sur les réseaux sociaux, des migrants auraient déjà péri dans l’incendie, or les autorités grecques ont démenti l'information.

Plus d'une dizaine de tentes ont été détruites dans l'incendie.

Environ 2 300 réfugiés vivraient dans ce camp, situé tout près de la deuxième plus grande ville grecque, Thessalonique.

Les habitants de la ville de Diavata avaient protesté contre la construction du camp, en février, sur un ancien site militaire. «Nous ne sommes pas fascistes, nous voulons juste garder notre ville sûre», scandaient à cette époque les habitants de Diavata.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales