Le soldat franco-israélien qui a achevé un Palestinien blessé à Hébron inculpé pour homicide

Le franco-israélien Elor Azria au tribunal © Baz Ratner Source: Reuters
Le franco-israélien Elor Azria au tribunal

Un soldat de Tsahal accusé d'avoir achevé un assaillant palestinien blessé en Cisjordanie occupée, a été inculpé lundi d'homicide par la justice militaire et non pour le crime plus grave d'assassinat, a-t-on appris de source militaire.

Le soldat franco-israélien de 19 ans, Elor Azria, a comparu devant le tribunal militaire de Jaffa et été inculpé pour avoir enfreint le 24 mars à Hébron les consignes de tir en ouvrant le feu «sans justification opérationnelle alors que le terroriste était blessé à terre et ne présentait aucun danger», indique l'acte d'accusation.

Lire aussi : Autorités d’Hébron : les soldats israéliens continuent de tirer sur les palestiniens même déjà morts

Il se pourrait que l'affaire ait aussi des répercussions en France. L’avocat franco-algérien Karim Achoui, qui préside la«ligue de défense des musulmans», a annoncé qu’il avait «déposé une plainte auprès du procureur de la République Française, en qualité de partie civile, contre Elor Azria (...) pour crime d'homicide volontaire à l'encontre d'un ressortissant palestinien, violemment achevé alors qu'il était à terre, ne présentant aucun danger».

Lire aussi : Palestinien tué à Hébron : malgré les accusations, les soutiens au soldat israélien se multiplient

Cet incident tragique, survenu le 24 mars à Hébron en Cisjordanie, avait été filmé puis diffusé sur Internet avant de provoquer une énorme polémique. Les organisations de défense des droits de l'Homme ont dénoncé une exécution sommaire, alors que les organisations et personnalités d'extrême-droite israéliennes ont demandé la libération sans condition du soldat.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales