En cas de Brexit, l’Ecosse pourrait tenir un nouveau référendum sur son indépendance

Source: Reuters

Alors que les Ecossais préféreraient rester dans l’UE, ils seront forcés de la quitter en cas oui au Brexit. Pour le Parti national écossais (SNP), ce scénario soulèverait alors la perspective d’un nouveau vote sur l’indépendance.

En 2014, près de 55% des Ecossais avaient voté contre la séparation d’avec le Royaume-Uni, cependant, d’après le leader du Parti national écossais (SNP), Nicola Sturgeon, cette question n’est pas encore close.

Elle a ainsi souligné qu’un nouveau référendum devrait se tenir au cas où la plupart de la nation écossaise était prêt à l’indépendance ou s’il y avait «un changement important et significatif dans les circonstances par rapport à 2014, comme par exemple, le retrait de l’Ecosse de l’UE contre sa volonté», rapporte l’agence Reuters.

Nicola Sturgeon a fait cette déclaration dans le cadre de sa campagne électorale en vue des élections législatives au Parlement écossais qui auront lieu le 5 mai prochain.

L'an dernier, le parti avait réussi le tour de force de remporter 56 des 59 sièges alloués à l'Ecosse au sein du Parlement britannique.

A un peu plus de trois mois du référendum sur le Brexit, les sondages indiquent que les Ecossais sont plus enclins à voter en faveur du maintien au sein de l’UE, que les Anglais. Les experts estiment que, avec environ 20% d'indécis, l'issue du scrutin reste très incertaine.

Lire aussi : Royaume-Uni : pour Boris Johnson le Brexit équivaut à une évasion de «prison»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales