Une sortie de l'Union européenne coûterait 145 milliards de dollars à l’économie britannique

Source: Reuters

La Confédération des industries britanniques (CBI) a publié un rapport pessimiste. Après avoir quitté l’union, Londres perdrait 5% de son PIB annuel et verrait la destruction d'un million d'emplois.

«Cette analyse montre très clairement pourquoi quitter l'Union européenne serait un vrai coup dur pour le niveau de vie, l'emploi et la croissance», a déclaré Carolyn Fairbairn, directrice générale de la CBI.

Selon la confédération, un Brexit causerait «un sérieux choc» à l'économie de la Grande-Bretagne car près de 950 000 personnes perdraient leur emploi, ce qui impliquerait un taux de chômage en 2020 de 2% à 3% plus élevé que si le pays restait dans l’UE.

Pourtant, cette perspective ne semble pas venir bouleverser les intentions du Premier ministre britannique David Cameron. D’après son agenda, le référendum concernant le maintien ou la sortie du pays du bloc européen se tiendra en Grande-Bretagne le 23 juin.

Les sondages montrent que les Britanniques hésitent fortement sur cette question, les partisans du Brexit et ses opposants étant à parts égales dans les intentions de vote et au moins 20% des électeurs se déclarent toujours indécis.

Lire aussi : Les partisans de la sortie de l’Union européenne largement majoritaires au Royaume-Uni

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales