Dans les rues des Londres, les Britanniques réclament la tête de David Cameron et moins d’austérité

© Reuters Photographer Source: Reuters

Un grand nombre de Britanniques venus de tout le royaume ont défilé dans les rues de Londres en réclamant la fin des politiques d’austérité et la démission du Premier ministre David Cameron empêtré dans l’affaire des Panama Papers.

Des milliers de manifestants ont répondu à l’appel des syndicats et de différentes organisations en participant à cette marche de protestation qui a commencé à 14 heures (locales) et atteint Trafalgar Square où des conseillers anti-austérité et les organisateurs de l’évènement se sont adressés à la foule.

Le rassemblement d’aujourd’hui suit l’action de protestation du 9 avril, lors de laquelle les manifestants s’étaient rassemblés devant le 10, Downing Street et avaient exigé la démission de David Cameron. Ce dernier a reconnu, après quelques hésitations, qu’il avait bénéficié des comptes offshores ouverts par son père que l’affaire des Panama Papers avait mis sur la place publique.

Aujourd’hui, la manifestation a ressemblé des milliers de gens, notamment des enfants, qui appelaient à mettre fin aux coupes budgétaires dont les services publics sont les plus sévèrement touchés.

«A bas les Tories !», «Coupez la guerre et pas l’aide sociale» figurent parmi les slogans et chansons qui ont résonné dans les rues de la capitale anglaise cet après-midi.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux commentaires ont porté sur la faible couverture médiatique de cette manifestation, et notamment sur la pauvreté de la couverture de la BBC, le prestigieux média public.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales