La Russie arrête un chauffeur de taxi qui recrutait des combattants pour Daesh

© russiable.com

Un chauffeur de taxi dont la mission était de recruter des candidats pour alimenter les rangs de l'organisation terroriste, a été arrêté au cours d'une opération menée à Moscou.

L'opération spéciale baptisée «Taxi» s'est déroulée dans la capitale russe entre le 5 et le 13 avril a indiqué le 16 avril Vladimir Kolokoltsev, lors d'une intervention sur la première chaîne de télévision publique Rossiya 1. «Un total de 173 000 chauffeurs de taxi ont été contrôlés. L'un d'eux faisait l'objet d'un avis de recherche international pour avoir recruté des combattants de Daech», a-t-il affirmé.

La semaine dernière, le Service fédéral de sécurité (FSB) avait annoncé le démantèlement d'une cellule regroupant des recruteurs de Daech dans la région de Volgograd. Ses cinq membres avaient l'intention de préparer des attentats dans la région.

Daesh alloue d'importants moyens financiers au développement de campagnes de recrutement. Les jeunes en perte de repères constituent leur cible favorite. Outre les réseaux sociaux et les plateformes de messagerie populaires, les recruteurs opèrent également sur le terrain, au sein des différentes communautés musulmanes, et notamment, à partir des centres religieux dont certains sont faiblement surveillés par les autorités. 

Lire aussi : Le FSB démantèle une cellule liée à Daesh qui préparait des attentats dans le sud de la Russie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales